/
  • English
  • Français
  • staff

    Lindsay Hunt

    Coordinatrice du plaidoyer


    Lindsay est en train de terminer sa licence en arts à l’Université de Winnipeg. Ses recherches sont concentrées sur les traumatismes intergénérationnels des peuples autochtones au Canada et sur la réconciliation dans les politiques gouvernementales. Elle a passé plusieurs années à travailler comme chef d’équipe dans diverses organisations à but non lucratif et s’est fortement engagée à soutenir les communautés marginalisées ainsi qu’à rechercher des ressources pour les personnes qui luttent contre le manque de logement et la toxicomanie à Winnipeg. Elle envisage de poursuivre une maîtrise en travail social ou en administration publique. Son objectif est de travailler à l’Assemblée législative du Manitoba.

    staff

    Michayla Carlson

    Planificatrice communautaire


    Michayla Carlson est étudiante en master de sciences politiques. Elle est titulaire d’une licence en sciences politiques de l’Université de Winnipeg. Michayla a déjà travaillé sur l’amélioration de l’accès aux besoins menstruels. Dans le cadre de cet activisme, elle a présenté une pétition provinciale et nationale sur le sujet et a réussi à obtenir la gratuité des besoins menstruels dans le système d’éducation publique du Manitoba. Michayla croit fermement qu’il faut travailler avec les communautés locales pour améliorer l’accès à l’éducation et au soutien en matière de droits de la personne.

    staff

    Justine Ramos

    Coordinatrice d’Éthique


    Justine Ramos (elle/il) est actuellement étudiante de premier cycle à l’Université du Manitoba, où elle prépare une licence en psychologie spécialisée. Justine est passionnée par la justice sociale et le développement communautaire. Elle est l’auteure du livre Les Angles de la Réalité. Au fil des ans, Justine a fait du bénévolat, a été stagiaire et a travaillé avec diverses organisations pour soutenir les communautés vulnérables, qu’il s’agisse de jeunes à risque, de personnes vivant dans la pauvreté ou d’enfants de familles ayant subi des violences interpersonnelles. Le travail de Justine en tant que coordinatrice d’éthique se concentre sur l’autonomisation des jeunes avec les compétences essentielles requises pour résoudre des problèmes et collaborer avec les autres. Parallèlement à son engagement en faveur de la justice sociale, Justine nourrit un amour profond pour la littérature et la poésie, et elle est convaincue que la narration et les récits peuvent être à l’origine de changements positifs pour inspirer et améliorer son travail.

    staff

    Somto Obi

    Coordinatrice pour l’engagement communautaire


    Somto est titulaire d’une licence en comptabilité. Elle apporte à l’AMDL, sa maîtrise des chiffres et son engagement en faveur d’une représentation exacte. Passionnée par l’équité, l’éthique, la transparence et la responsabilité, Somto veille à ce que l’AMDL soit alignée avec sa vision future et qu’ell puisse aussi établir un lien solide avec ses communautés et leurs membres. La sensibilisation communautaire, l’administration, la comptabilité et les finances sont quelques-unes de ses principales responsabilités au sein de l’AMDL. Finalement, elle espère apporter une valeur ajoutée à l’organisation grâce à son travail.

    staff

    Bea Basaran

    Education Coordinator


    Bea Basaran est la coordonnatrice de l’éducation pour l’AMDL. Elle est titulaire d’un baccalauréat ès arts en droits de la personne et en sociologie de l’Université de Winnipeg. Ses travaux de recherche antérieurs portaient sur le domaine des sciences sociales et humaines, avec un accent sur les études interdisciplinaires explorant des sujets tels que l’intersectionnalité, la culture, l’immigration et diverses questions sociales. Dans son rôle de coordonnatrice de l’éducation, Bea se consacre à l’avancement de l’éducation aux droits de la personne au sein de la communauté manitobaine. Ses responsabilités comprennent la conception et la mise en œuvre de programmes et d’initiatives éducatifs visant à promouvoir la sensibilisation et la compréhension des questions liées aux droits de l’homme. Bea est profondément passionnée par la justice sociale et s’efforce d’autonomiser les individus par l’éducation et le plaidoyer. Son objectif est de garantir que chaque personne au Manitoba ait accès aux connaissances et aux ressources essentielles en matière de droits de la personne, favorisant ainsi une société plus inclusive et équitable.

    staff

    Nicolas Dousdebes

    Communications Coordinator


    Nicolas Dousdebes (il/lui) est journaliste, traducteur et professeur. Il a deux diplômes de master, en Études sur la Paix et les Conflits (PACS) à l’Université du Manitoba, ainsi que en Relations Internationales à l’Institut des Hautes Études Nationales (Équateur). Son expérience professionnelle antérieure est liée à l’enseignement et à la recherche sur la Communication et les Sciences Sociales à l’Université Salésienne de l’Équateur. Il a également travaillé comme tuteur d’écriture académique (UM) et traducteur d’articles pour la maison d’édition Abya-Yala et le Musée Canadien de Droits de la Personne. De plus, il est un écrivain expérimenté dans les domaines des études de communication, des relations internationales, des études sur la paix et les conflits et de la religion. Les principaux sujets des droits de la personne qui le passionnent sont la sensibilisation des jeunes, la transformation pacifique des conflits, la décolonisation des monuments publics et la création d’environnements inclusifs pour les personnes handicapées.

    staff

    Sandra Krahn

    DIRECTRICE GÉNÉRALE


    Madame Krahn a accumulé plus de 25 ans d’expérience en éducation notamment dans des écoles, des universités et des organismes sans but lucratif. Elle a commencé sa carrière d’enseignante à titre de professeur de sciences au secondaire. Elle a dirigé des projets à une école associée de l’UNESCO. Madame Krahn est titulaire d’un baccalauréat en éducation, ainsi que d’une maîtrise et d’un doctorat en études sur la paix et les conflits. Ses recherches portent sur le potentiel des projets éducatifs de favoriser la paix dans les collectivités. Elle a acquis de l’expérience en matière de formation des éducateurs à l’enseignement sur les droits de la personne au Canada, en Inde et en République tchèque. Elle a notamment rédigé des demandes de subventions, élaboré des programmes et préparé des programmes à l’intention d’organismes communautaires.

    staff

    Aatir Rehan

    COORDONNATEUR DU DÉVELOPPEMENT


    Monsieur Aatir Rehan a obtenu un diplôme en administration des affaires de l’université de Winnipeg. Après cinq ans d’expérience en entrepreneuriat, M. Rehab a décidé de réorienter sa carrière en aidant les gens à comprendre les enjeux relatifs aux droits de la personne et en les sensibilisant, ce qui l’a amené à l’Association manitobaine pour les droits et les libertés (AMDL). En tant que coordonnateur du développement de l’AMDL, il travaille à la mise en œuvre d’une stratégie relative aux donateurs et à la communication avec les donateurs potentiels.

    Stagiaires

    L’AMDL propose aux étudiantes et étudiants de premier et deuxième cycles des stages qui leur donnent l’occasion d’œuvrer dans un secteur sans but lucratif tout en poursuivant leurs études.

    cameron

    M. Cameron Franzmann

    Monsieur Franzmann termine à l’Université de Winnipeg un baccalauréat ès arts spécialisé en justice pénale. Sa thèse de premier cycle, en voie d’être publiée, portait sur la législation relative à la décriminalisation des drogues, en particulier la Loi sur le cannabis. Il est passionné par le domaine juridique et espère poursuivre ses études en droit.

    venessa

    Mme Venessa Tufuoh

    Madame Tufuoh est titulaire d’une licence en droit obtenue au Ghana Institute of Management and Public Administration (GIMPA) et poursuit actuellement un programme conjoint de maîtrise en études sur la paix et les conflits à l’Université du Manitoba. Elle s’intéresse aux droits de l’enfant, à la violence familiale et à la traite des personnes à des fins sexuelles.

    prince

    M. Prince Duodu

    Monsieur Duodu est inscrit au programme conjoint de maîtrise de l’Université du Manitoba en études sur la paix et les conflits. Il est titulaire d’une maîtrise en études internationales de l’Ohio University. Il se passionne pour le potentiel d’information et de mobilisation des collectivités pour les enjeux relatifs aux droits de la personne en lien avec l’instauration d’une paix durable.

    lea

    Mme Lea Martin

    Madame Martin étudie à l’université de Winnipeg, ayant opté pour une double spécialité en justice criminelle et psychologie. Elle espère devenir psychologue judiciaire, sinon professeure. Au sein de l’AMDL, elle travaille en étroite collaboration avec le comité consultatif sur les personnes de couleur et anime des ateliers sur divers sujets liés aux droits de la personne.

    Claire

    Xiaoxia (Claire) Li

    Claire poursuit une maîtrise en droits de la personne à l’Université du Manitoba. Titulaire d’un baccalauréat en anglais de l’Université de Chongqing, elle a développé de solides compétences en tant que traductrice. Aujourd’hui au Canada, elle se consacre à la justice sociale, en se concentrant sur la liberté d’expression, la liberté, les droits des femmes et les droits LGBTQIA+.

    Michelle

    Michelle Suzuki

    Michelle est japonaise, mais elle a grandi aux Philippines. Elle a obtenu son diplôme de premier cycle au Japon, où elle a étudié le droit et les sciences politiques. Cependant, sa passion pour les droits des enfants l’a amenée à poursuivre une maîtrise en droits de la personne à l’Université du Manitoba.

    Precious Joi Gauthier

    Precious poursuit un double diplôme de premier cycle en biologie et en anglais avec une mineure en rhétorique, écriture et communication à l’Université de Winnipeg. Engagée en faveur de la justice sociale, elle aspire à devenir écrivain, en se concentrant sur l’inclusivité et en soutenant les communautés marginalisées. Grâce au bénévolat et au temps passé en famille, elle donne la priorité à l’engagement communautaire et aux soins personnels